Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de youpidou.over-blog.fr
  • : Voici un blog présentant les découvertes culturelles de youpidou, jeune et joyeuse étudiante parisienne, aimant la littérature, le cinéma et les arts. Vous trouverez ici de quoi vous donner des idées de lecture, chose à voir ou à faire.
  • Contact

Ce que je lis en ce moment

 

9782253125723FS.gif

 

Le rapport de Brodeck,

de Philippe Claudel,

aux éditions Le Livre de Poche.

Recherche

Archives

2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 10:55

Voici une oeuvre rentrée dans l'imaginaire général : l'histoire de Dorian Gray, dont le portrait vieilli à sa place. Pourtant, cette histoire est assez récente. Oscar Wilde la écrite en 1891. Présentation :

 

1230201934_albert_lewin_le_portrait_de_dorian_gray.jpg

 

Dorian Gray, âme pure et corps parfait, est en âge de rentrer dans le monde. Il fait le rencontre du peintre Basil Hallward qui le prend pour modèle. Le portrait est un chef d'oeuvre, la plus belle toile que le peintre ai  jamais faite. Mais un ami de Basil, Lord Henry, connu pour ses propos cynique sur la vie mondaine, fait remarquer au jeune homme que sa beauté lui ouvrira toutes les portes et qu'il faut en profiter avant qu'elle ne parte. Placé en face de sa perfection, Dorian réalise les possibilités qu'elle lui offre et fait le voeu fou que le tableau vieillisse à sa place. Par on ne sait quel tour il se réalise et chaque débauche et crime de Dorian altère le tableau. Au point qu'il finit par le cacher et le consulte régulièrement pour constater la décadence de son âme. Car Dorian a fait le choix de profiter du phénomène et mène à la fois une vie de dandy dans les quartiers élégants de Londres, et une vie de débauche dans les bouges du port entre opium et femmes.

 

affiche Portrait de Dorian Gray 1944 1dorian gray-copie-1

 Adaptation de 1945 et adaptation de 2009

 

Ce roman fantastique est une réflexion sur le beau dans tous ses aspects : esthétisme, moral, art, hédonisme. Tout ses propos viennent essentiellement de Lord Henry, le mentor de Dorian. Le côté fantastique, l'action plaira à tous, mais le côté théorisation philosophique est moins abordable. Le rythme du récit ralenti sur ses passages et le style d'écriture en devient difficile à lire. Les lecteurs habitués au style du 19ème siècle n'auront aucune difficulté et je leur conseille cette oeuvre. Mais les autres risquent de butter sur certains passages. Je conseille tout de même de la lire, quitte à sauter les difficultés. Pourquoi ? Parce que l'histoire vaut vraiment le coup. C'est le chef d'oeuvre d'Oscar Wilde.

 

220px-Oscar Wilde portraitOscar Wilde ? Né en 1854 en Irlande et mort en 1900 à Paris, il vient d'une famille aisée et lettrée. Le père est un chirurgien réputé et la mère une femme de lettres engagée dans la lutte irlandaise. Il a fait ses études à Oxford et remporte en 1878 le Newdigate Prize pour son poème Ravenna. Personnage excentrique, il se déclare un génie et se comporte en dandy, d'où les cheveux longs. Il adhère au mouvement "esthète", à la recherche du beau et y développe ses théories. Aux EtaCs-Unis, il prend part au féminisme en tant que rédacteur en chef du magazine The Woman's World. Puis, il s'installe à Londres, où il mène une vie aux croisements de celles des personnages de Dorian Gray et Lord Henry : il choque la société mondaine par ses extravagances et son cynisme. Son homosexualité affichée avec Lord Alfred Douglas, lui vaut 2 ans de travaux forcés. Enterré au Père-Lachaise, Oscar Wilde ne laisse personne indifférent. Un hommage lui est rendu dans sa ville natale sous forme de statue.

 

P1030310-500

 

Le personnage fascine et les théories esthétiques sont toujours d'actualités. Ce qui explique la dizaine d'adaptation cinématographique de l'oeuvre. Ses adaptations seront plus abordables à ceux qui n'ont pas le temps de lire, ou encore ceux qui ont du mal avec le style d'écriture. La version la plus connu date de 1945 et est réalisée par Albert Lewin, avec Hurd Hatfield et George Sanders. Voici la bande-annonce (désolé je ne l'ai trouvée qu'en anglais) :

 

 

 

La version la plus récente est celle de 2009, réalisé par Oliver Parker avec Ben Barnes et Colin Farrell. Attention ! Cette version a subit d'importantes modifications. Je ne conseille de le voir qu'une fois l'oeuvre lu. Mais, si le scénario est modifié, il est néanmoins cohérent. Et surtout Ben Barnes est parfait dans le rôle. Il faut dire que personne ne peut contester sa beauté ! J'ai pris du plaisir à voir ce film simplement à regarder l'évolution de son visage. Les alternances entre le jeune candide et le dandy. Voici la bande-annonce, toujours en anglais :

 

 

 

En somme, une oeuvre que je conseille, sous quelques supports quelle soit, car elle fait parti intégrante de l'imaginaire collectif.

 


Source :

Biographie de l'édition Pocket,

série classiques,

du Portrait de Dorian Gray, d'Oscar Wilde.

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> <br /> L'oeuvre est remarquable en effet. J'ajouterai qu'un petit tour au Père Lachaise prouve à quel point Oscar Wilde marque encore les esprits de nos jours, car son tombeau tout entier est recouvert<br /> de graffitis, de messages d'amour et de liberté!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre